Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Un Montréalais reconnu coupable d'avoir délibérément fomenté la haine contre les Juifs

Gabriel Sohier-Chaput photographié au Palais de justice de Montréal.
Gabriel Sohier-Chaput photographié au Palais de justice de Montréal.

Prôner le nazisme, c'est appeler à la persécution des Juifs, a statué lundi un juge de la Cour du Québec, en déclarant un Montréalais de 36 ans coupable d'avoir volontairement fomenté la haine contre les Juifs.