Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Le ministre de la Sécurité publique n'avait pas accès aux notes secrètes du SCRS

Le rapport préliminaire sur l'ingérence étrangère a été publié mardi.
Le rapport préliminaire sur l'ingérence étrangère a été publié mardi.

Le rapporteur spécial David Johnston a notamment découvert que le ministre canadien de la Sécurité publique n'avait pas accès aux courriels ultrasecrets que les responsables de la sécurité nationale utilisent pour partager des renseignements, y compris sur des menaces contre des députés.