Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Justice

La CDPDJ a dû fermer près de 200 dossiers à la suite du jugement Mike Ward

La décision de la Cour suprême, qui a donné raison à l’humoriste, précisait que le Commission avait outrepassé sa juridiction en intervenant dans les dossiers de propos discriminatoires.
La décision de la Cour suprême, qui a donné raison à l’humoriste, précisait que le Commission avait outrepassé sa juridiction en intervenant dans les dossiers de propos discriminatoires.

L'affaire Mike Ward a entraîné la fermeture de 194 dossiers de propos discriminatoires par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), ont révélé ses dirigeants, vendredi, en présentant leur rapport d'activités pour l'année 2021-2022.