Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Chronique |

Dr Alain Vadeboncoeur | Sevrer nos établissements de santé des agences privées

Pour briser le cercle vicieux, tout le monde semble paradoxalement d’accord : les agences privées de santé doivent — éventuellement — disparaître du terrain, pour être remplacées par des mécanismes planifiés. Mais ça ne pourra se faire n’importe comment.
Pour briser le cercle vicieux, tout le monde semble paradoxalement d’accord : les agences privées de santé doivent — éventuellement — disparaître du terrain, pour être remplacées par des mécanismes planifiés. Mais ça ne pourra se faire n’importe comment.

Je comprends les infirmières qui se tournent vers les agences privées de soins pour améliorer leur sort, les gestionnaires qui les engagent pour combler les besoins, les agences qui y trouvent un business appréciable. Bien entendu, les patients doivent recevoir des soins.