Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Urgence sanitaire: la loi 28 se bute au refus de l'opposition

Le ministre de la Santé, Christian Dubé (photo), désire pouvoir, notamment, faire appel à différents vaccinateurs, en plus d’avoir accès à certaines données et de maintenir des contrats qui ont été conclus pendant la pandémie.
Le ministre de la Santé, Christian Dubé (photo), désire pouvoir, notamment, faire appel à différents vaccinateurs, en plus d’avoir accès à certaines données et de maintenir des contrats qui ont été conclus pendant la pandémie.

Le gouvernement caquiste a indiqué que l’opposition a rejeté à l’unanimité sa motion pour mettre fin à l’urgence sanitaire et adopter le controversé projet de loi 28. Présenté la veille, le projet de loi a pour but «d’assurer une transition prudente et responsable», d’après les mots utilisés par Christian Dubé.