Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Un prêtre défroqué coupable de dizaines de crimes sexuels en liberté conditionnelle

Eric Dejaeger quitte une salle d'audience à Iqaluit, au Nunavut, le 20 janvier 2011.
Eric Dejaeger quitte une salle d'audience à Iqaluit, au Nunavut, le 20 janvier 2011.

Un prêtre oblat défroqué qui a été reconnu coupable de dizaines de crimes sexuels horribles contre des enfants inuits est maintenant en liberté conditionnelle.