Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Ukraine: devrait-on parler d’une crise des réfugiés?

Des voitures attendent à la frontière de Palanca, en Moldavie, en mars 2022.
Des voitures attendent à la frontière de Palanca, en Moldavie, en mars 2022.

Le regard tourné vers nos écrans pour suivre les derniers développements de la guerre en Ukraine, plusieurs termes s’alternent pour décrire les évènements. «Crise des réfugiés» et «crise des migrants» sont parfois employés au détour d’une conversation ou dans un article. Devrait-on définir de cette façon les nombreuses personnes qui ont dû quitter leur maison?