Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Rude pandémie pour la santé mentale des directions d'écoles

Les directrices et directeurs interrogés dans le cadre de cette étude ont évoqué une «surcharge cognitive» et une «charge de travail (...) beaucoup plus importante» cette année.
Les directrices et directeurs interrogés dans le cadre de cette étude ont évoqué une «surcharge cognitive» et une «charge de travail (...) beaucoup plus importante» cette année.

La pandémie a frappé de plein fouet la santé mentale et le bien-être de ceux et celles qui dirigent les établissements d'enseignement du Québec, révèle une enquête dévoilée dans le cadre du 89e congrès de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS).