Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Pas de chambre d'hôtel pour les Cataractes

«Je n’ai jamais eu à gérer une telle situation. Hier, j’ai dû passer cinq à six heures au téléphone», a déploré Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan.
«Je n’ai jamais eu à gérer une telle situation. Hier, j’ai dû passer cinq à six heures au téléphone», a déploré Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan.

Les Cataractes de Shawinigan seront à Gatineau en fin de semaine pour la deuxième ronde des séries contre les Olympiques.