Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Ottawa pourrait demander une obligation vaccinale à trois doses à l'automne

«Le mot-clé d'aujourd'hui est “transition” », a affirmé mardi le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, au cours d'une conférence de presse où il annonçait que le passeport vaccinal ne serait plus exigé pour les voyageurs et les fonctionnaires.
«Le mot-clé d'aujourd'hui est “transition” », a affirmé mardi le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, au cours d'une conférence de presse où il annonçait que le passeport vaccinal ne serait plus exigé pour les voyageurs et les fonctionnaires.

Advenant que la situation épidémiologique se dégrade à l'automne, Ottawa n'écarte pas de réinstaurer une obligation vaccinale. Et cette fois, l'exigence pourrait être de trois ou même quatre doses.