Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

International

Les Afghanes doivent être à la table des discussions avec l'ONU, dit le Canada

Ottawa affirme que la décision controversée des Nations Unies d'entamer un dialogue avec les talibans doit inclure les femmes, car l'organisation envisage de reconnaître le groupe terroriste comme le gouvernement de l'Afghanistan. La sous-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Jane Mohammed, prend la parole à l'hôtel de ville d'Oslo, le mardi 14 février 2023.
Ottawa affirme que la décision controversée des Nations Unies d'entamer un dialogue avec les talibans doit inclure les femmes, car l'organisation envisage de reconnaître le groupe terroriste comme le gouvernement de l'Afghanistan. La sous-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Jane Mohammed, prend la parole à l'hôtel de ville d'Oslo, le mardi 14 février 2023.

Le Canada affirme que la décision controversée des Nations Unies d'entamer un dialogue avec les talibans doit inclure les femmes, alors que l'organisation envisage de reconnaître le groupe terroriste comme le gouvernement de l'Afghanistan.