Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

International

Le seul suspect dans l'attentat de la rue Copernic, Hassan Diab, jugé à Paris

Paris l'accuse d'avoir posé la bombe, le soir du 3 octobre 1980, devant la synagogue de la rue Copernic, où 320 fidèles s'étaient rassemblés pour marquer la fin d'une fête juive.
Paris l'accuse d'avoir posé la bombe, le soir du 3 octobre 1980, devant la synagogue de la rue Copernic, où 320 fidèles s'étaient rassemblés pour marquer la fin d'une fête juive.

Un ancien professeur de l’Université d’Ottawa d’origine libanaise qui est à ce jour le seul suspect dans un attentat à la bombe perpétré devant une synagogue de Paris, en 1980, est jugé par contumace depuis lundi, près de 43 ans après que quatre personnes ont été tuées et 46 blessées dans cet attentat jamais revendiqué.