Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Le risque d'«Armageddon» le plus élevé depuis la crise des missiles cubains, dit Biden

Le président Joe Biden monte à bord de Marine One à la zone d'atterrissage de Wall Street à New York, le jeudi 6 octobre 2022, pour retourner à Washington après avoir assisté à une réception du comité de campagne sénatoriale démocrate.
Le président Joe Biden monte à bord de Marine One à la zone d'atterrissage de Wall Street à New York, le jeudi 6 octobre 2022, pour retourner à Washington après avoir assisté à une réception du comité de campagne sénatoriale démocrate.

Le président Joe Biden a déclaré jeudi que le risque d'«Armageddon» nucléaire était au plus haut niveau depuis la crise des missiles cubains de 1962, alors que les responsables russes évoquent la possibilité d'utiliser des armes nucléaires tactiques après avoir subi des revers massifs lors de l'invasion de huit mois de l'Ukraine.