Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Environnement

Le G7 ne pose pas d'échéance pour délaisser les centrales au charbon

Les ministres ont plutôt réaffirmé la nécessité de former un secteur énergétique en majeure partie carboneutre d'ici 2035.
Les ministres ont plutôt réaffirmé la nécessité de former un secteur énergétique en majeure partie carboneutre d'ici 2035.

Après une rencontre de deux jours à Sapporo, au Japon, les ministres de l'Environnement et de l'Énergie des pays du G7 n'ont pas réussi à déterminer un échéancier pour remplacer les centrales électriques fonctionnant au charbon.