Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

La Banque du Canada s'inquiète de la dette des ménages et des prix des logements

De plus en plus de ménages repoussent les limites de leurs finances pour acheter une propriété résidentielle, et ces ménages en particulier pourraient ne pas être capable de puiser dans leur avoir propre foncier dans l'éventualité d'une correction des prix.
De plus en plus de ménages repoussent les limites de leurs finances pour acheter une propriété résidentielle, et ces ménages en particulier pourraient ne pas être capable de puiser dans leur avoir propre foncier dans l'éventualité d'une correction des prix.

La Banque du Canada estime que les hauts niveaux d'endettement des ménages et les prix élevés des logements représentent des risques clés au système financier canadien.