Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Fausse alerte à la bombe sur la colline du Parlement: des sikhs exigent des réponses

Un policier enlève une bannière après l'incident sur la Colline parlementaire le 11 juin.
Un policier enlève une bannière après l'incident sur la Colline parlementaire le 11 juin.

La police d’Ottawa fait face à des questions croissantes sur l’origine d’un faux signalement d’une «bombe» qui a conduit à l’arrestation de deux organisateurs d’un rassemblement de sikhs près de la colline du Parlement, samedi, certains réclament une enquête sur ceux qui ont contacté la police au sujet de ces deux hommes.