Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Exemption au bilinguisme pour des Autochtones: Ottawa maintient le flou

Ottawa continuera de s'assurer que les postes de fonctionnaires «soient identifiés bilingues lorsqu'il y a lieu et que ce soit fait au niveau approprié de bilinguisme», a déclaré mardi la  présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier.
Ottawa continuera de s'assurer que les postes de fonctionnaires «soient identifiés bilingues lorsqu'il y a lieu et que ce soit fait au niveau approprié de bilinguisme», a déclaré mardi la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier.

Le gouvernement Trudeau refuse de dire s'il compte ou pas accorder une exemption à l'exigence de bilinguisme à ses employés qui parlent une langue autochtone, mais qui ne maîtrisent pas l'anglais ou le français.