Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Politique

Des chefs autochtones se méfient du projet de loi sur le contrôle des armes à feu

La chef nationale de l'Assemblée des Premières Nations (APN), RoseAnne Archibald, prend la parole lors de l'Assemblée extraordinaire des chefs (ACS) de l'APN à Ottawa, le mardi 6 décembre 2022. Les chefs de l'Assemblée des Premières Nations doivent voter pour savoir si de s'opposer publiquement au projet de loi sur le contrôle des armes à feu du premier ministre Justin Trudeau.
La chef nationale de l'Assemblée des Premières Nations (APN), RoseAnne Archibald, prend la parole lors de l'Assemblée extraordinaire des chefs (ACS) de l'APN à Ottawa, le mardi 6 décembre 2022. Les chefs de l'Assemblée des Premières Nations doivent voter pour savoir si de s'opposer publiquement au projet de loi sur le contrôle des armes à feu du premier ministre Justin Trudeau.

Les chefs de l'Assemblée des Premières Nations ont adopté jeudi une résolution pour s'opposer publiquement au projet de loi sur le contrôle des armes à feu tel que déposé par le gouvernement libéral.