Passer au contenu principal

Début du contenu principal.

Admissibilité à la libération conditionnelle: «difficile de s'ajuster», dit Lametti

Le gouvernement Trudeau, qui a défendu cette disposition devant les tribunaux, évalue les prochaines étapes dans son rôle de législateur et M. Lametti a dit mardi que la marge de manoeuvre est «très, très, très petite pour travailler s'il y en a une».
Le gouvernement Trudeau, qui a défendu cette disposition devant les tribunaux, évalue les prochaines étapes dans son rôle de législateur et M. Lametti a dit mardi que la marge de manoeuvre est «très, très, très petite pour travailler s'il y en a une».

Le ministre de la Justice, David Lametti, affirme qu'il est ardu et complexe pour le fédéral de se conformer au récent jugement de la Cour suprême qui a invalidé le cumul de périodes d'inadmissibilité à la libération conditionnelle en se penchant sur le cas du tireur de la mosquée de Québec.